Historique de la Noctule

La clé de voûte de la porte-cochère est datée de 1898 avec les initiales LP (Louis Perrier). Installé à l’ouest de la Maison Rousseau, au pied du versant, le rural dissocié à pignons latéraux suit un plan rectangulaire. Il est composé de manière symétrique. Ce bâtiment laisse paraître un appareil en moellons jointoyés en ciment. Il est couvert d’une toiture à demi-croupe. Au sud-est, le large avant-toit, soutenu par une panne volante et des jambages moisés, protège les ouvertures dont les encadrements sont directement constitués par l’appareil du mur. Seul le linteau de la fenêtre au-dessus de la porte-cochère centrale est en briques rouges, comme le bandeau de la façade. Les ouvertures de ventilation, sous le toit, sont percées par groupes de trois. Une petite remise, également en appareil de moellons jointoyés en ciment, complète les installations au sud du rural.

Ce texte est tiré du recensement architectural du canton de Neuchâtel (fiche 019-76)